La journée de la femme






Aujourd'hui c'est la journée de la femme...


Alors j'ai juste à coeur d'écrire ces quelques mots, en l'honneur de celles qui en réalité, méritent que les 365 (ou 366 cette année) jours de l'année lui soient consacrés. Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans l'une d'entre elles... Si vous voulez partager l'une de ces pensées à une femme qui vous est chère, n'hésitez pas ...



A ma mère, oui car c'est par elle que tout a commencé. A ma mère qui n'a jamais compté, ni son énergie, ni son argent, ni son temps, pour moi. A celle qui ma portée dans son ventre, son coeur, ses bras, et ses prières. A celle qui m'a aimée le premier, à celle qui m'aime de tout son coeur sachant que je ne pourrai pas toujours être à ses côtés, et que j'ai pris mon envol. A celle que j'aime... maman.

A ma belle-mère, à celle qui a aimé mon mari le premier. A celle qui l'a aimé de tout son coeur, qui lui a tout donné, en sachant parfaitement qu'un jour, une autre femme viendrait et prendrait la première place. A son abnégation, à sa foi, à son amour, à son coeur qui m'a accepté dans sa vie, qui m'a voulu dans sa vie... A ma merveilleuse belle-mère. 

A mes soeurs. En vrai, je n'ai que deux frères, mais Dieu m'a donné tout un tas de soeurs en Lui... A celles qui partagent mes fou-rires et mes faiblesses, à celles sur qui je peux toujours compter, à celles qui me connaissent fofolle et toute sérieuse à la fois, à mes équipières de prières, à me partenaires dans la foi, à celles qui prient pour moi, à celles qui partagent ma vie depuis ces cinq dernières années... A mes soeurs en Christ.


A mes cousines, à celles qui m'ont connu depuis mon enfance, à celle qui ont tout partagé avec moi, avant même que je ne naisse de nouveau, à celles qui m'ont vu dans tous mes états, et qui m'ont vu changer. A celles dont l'amour n'a pourtant pas vacillé d'un pouce... à mes cousines qui maintenant sont de superbes jeunes femmes, mamans, épouses... aux soleils de mon enfance.


A ma fille... à ce petit bout de femme que j'ai porté 9 mois. A cette princesse dont le moindre geste me fait fondre... à cette petite merveille, pour qui j'ai envie de me surpasser, que j'ai envie de protéger, de choyer, pour qui je voudrais tout donner. A ma princesse, celle qui me fait comprendre encore plus chaque jour l'Amour du Père à l'égard de Ses enfants. A celle qui un jour volera de ses propres ailes... mais pas tout de suite :) A ma fille.


A toutes ces femmes parfois fatiguées, lassées. 
A toutes ces femmes pleines de joie, d'amour, de foi.
A toutes ces femmes tombées dans l'oubli, à toutes ces femmes auxquelles on oublie de dire "merci", à toutes ces femmes persécutées, battues, violentées...
A toutes ces femmes qui ne connaissent pas Christ, et qui ont besoin de rencontrer leur Sauveur...


A toutes les femmes...



Rejoignez notre groupe Facebook, en cliquant ICI


Commentaires